batiment-loire-atlantique-developpement

Inauguration de notre bâtiment

Loire-Atlantique développement : un guichet unique de l’ingénierie, au service des collectivités locales et des entreprises.

Le jeudi 24 septembre 2015, Loire-Atlantique développement a inauguré son bâtiment. Plus de 150 personnes étaient présentes pour découvrir le lieu.

M. Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, a rappelé les missions principales de Loire-Atlantique développement : l’accompagnement et le conseil aux projets des territoires, que ce soit dans les domaines du tourisme, du développement économique, de l’urbanisme, de la construction, de l’aménagement et de l’environnement.

Nom du bâtiment dévoilé

Désormais, l’édifice en chaume portera le nom de Françoise-Hélène Jourda, célèbre architecte française (1955-2015). Françoise-Hélène Jourda était une pionnière de la construction économe en matière et en énergie, basée sur des principes bioclimatiques, et une grande militante pour une architecture écologique, responsable et de qualité. Elle s’est illustrée dans de nombreux travaux sur le développement durable dans le bâtiment, que ce soit dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la construction d’édifices publics.

inaugation-batiment-24-septembre-2015

Architecture du bâtiment et environnement

L’immeuble Loire-Atlantique développement vient s’implanter dans un territoire aux deux visages : urbain et industriel, et il est lui-même le symbole de deux univers différents qui se complètent : neuf et ancien, alignements et ruptures, minéral et végétal. Les matériaux du bâtiment sont aussi à l’image de ce symbole : chaume, béton et lumière.

Il se compose de plusieurs points remarquables :

  • Un rez-de-chaussée vitré, transparent qui vient abriter un centre de documentation ainsi qu’un hall d’exposition, ouverts au public.
  • Un élément signal en R+5, à l’angle de la rue Julien Grolleau et du boulevard de l’Estuaire abrite des bureaux et des salles de réunions.
  • Une terrasse au 1er étage, s’inscrivant pleinement dans son environnement, dont le Quartier de la Création, à proximité.
  • Un élément bas en R+1, vient rattraper la rue de la Candiserie et ses constructions basses. De faible hauteur, il permet de préserver la qualité d’usage actuelle des jardins et de conserver la lumière en minimisant l’ombre portée sur le parcellaire voisin.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la fiche technique de notre bâtiment : Fiche technique bâtiment Loire-Atlantique développement.

Contact : Christelle Mary
courriel
Tél. 02 40 99 00 53

© Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique