Prospective et stratégie territoriales

Prospective communale

Vallons-de-l’Erdre

La ville souhaite construire avec les habitants une vision prospective du projet communal.

Contexte et Objectifs

La Commune nouvelle de Vallons-de-l’Erdre a été créée au 1er janvier 2018. Cette commune rurale et industrielle de plus de 19 000 ha pour 6700 habitants est située à 45 minutes de Nantes entre Ancenis et Châteaubriant. Elle regroupe 6 communes : Bonnœuvre, Freigné, Maumusson, Saint-Mars-la-Jaille, Saint-Sulpice-des-Landes et Vritz.

Les élus ont souhaité, avant la fin du mandat, proposer une vision des enjeux et perspectives pour la commune à long terme, partagée avec les acteurs locaux : habitants, associations, entreprises et collectivités partenaires.

Mission de LAD-SPL

La Commune a confié à LAD-SPL une mission d’étude et d’animation prospective participative afin d’identifier des pistes de développement propres au territoire, dans un contexte de transitions globales et de dynamiques contrastées des territoires ruraux et métropolitains.

Résultat attendu : formaliser un cap lisible et l’illustrer d’actions concrètes, engagées, projetées ou à imaginer (Plan guide d’orientations).

Enjeux

La réflexion s’est articulée en 3 phases :

Comprendre : pour dépasser les constats, objectiver et confronter les perceptions, identifier les « lignes de force » du devenir communal

Imaginer : construire des visions contrastées et complémentaires, identifier les leviers pour y parvenir

Donner le Cap : affirmer des ambitions, illustrées d’actions concrètes engagées et / ou souhaitées pour demain

Débutée en janvier 2019, la mission s’est achevée en septembre 2019 par la présentation du Plan guide d’orientations et un échange avec Valérie Jousseaume, universitaire spécialiste de l’évolution des territoires ruraux et périurbains.

Ce projet, c’est également :

  • Plus de 6 séances du groupe de travail élus et services 
  • Une enquête habitants de près de 400 répondants 
  • Une journée entière à parcourir le territoire et rencontrer plus d’une vingtaine d’acteurs, entreprises, agriculteurs, associations, commerçants, services… 
  • 3 temps d’échanges débats et co-construction de projets avec le public 
  • 1 espace dédié sur le site internet de la commune 
  • Un projet pour la commune, son devenir au sein de l’intercommunalité et du département